Faire un crédit sans apport

Faire un crédit sans apport

Lors de l’établissement d’une demande de crédit, la question de l’apport personnel demeure toujours. Et pour cause, ceux qui n’en ont pas les moyens restent perplexe par rapport au fait si leur demande ne sera pas validée par les banques. Et pourtant, la réponse reste unique : un apport personnel reste bel et bien facultatif. Il est donc tout à fait possible de négocier un crédit sans apport. Mais comment faire ?

Comment constituer un apport personnel ?

Aucune règle ne vous dit que pour trouver un apport personnel de l’ordre de 10 à 15 % de la somme requise pour votre projet, vous devez taper dans votre épargne ou votre assurance vie. Il se peut que vous ayez des biens qui peuvent être vendus. Peut-être même que quelques personnes de votre entourage pourraient vous avancer la somme.

En tous les cas, si vous n’avez réellement aucun moyen pour mettre un apport personnel dans votre demande, il est possible de s’en passer.

Compenser l’absence de l’apport dans son profil emprunteur

Certes les banques prennent plus au sérieux les demandes de prêt qui disposent d’un apport en appui. Mais, ce n’est pas la seule base de l’acceptation ou du refus d’une candidature. Si vous ne disposez pas d’un apport, il vous suffit de compenser cette absence dans votre profil emprunteur par des garanties solvables et pérennes du parfait remboursement de la dette. Ce peut être grâce à une caution ou à une hypothèque. Il est aussi possible de signer un contrat d’assurance crédit pour démontrer votre fiabilité.

Si vous ajoutez à cela une situation financière stable, et des revenus conséquents, il n’y a aucune raison pour que votre demande de crédit passe inaperçue auprès de la banque, avec ou sans apport.


Les commentaires sont clos.